AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Oscar Wilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sako

avatar

Masculin Nombre de messages : 2209
Age : 98
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Oscar Wilde   Sam 13 Jan 2007 - 20:14

[img][/img]

Oscar Wilde

Oscar Wilde, de son nom complet Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est un écrivain irlandais, né à Dublin, Irlande le 16 octobre 1854 au numéro 21 de la rue Westland Row et mort à Paris d'une méningite (bien que les scientifiques soient toujours dubitatifs sur ce sujet), le 30 novembre 1900.


Biographie

Oscar Wilde est le fils du chevalier Sir William Robert Wills Wilde, chirurgien irlandais, et de Jane Francesca Elgee ("Speranza"), poétesse et nationaliste irlandaise.

Oscar fait d'abord de brillantes études au Trinity College de Dublin, puis au collège Magdalen d'Oxford ; il s'y distingue par son goût pour la discussion, le raffinement, ce qui lui vaudra d'être raillé par ses camarades. Cela ne l'empêcha pas de défendre avec les poings sa réputation (son frère était boxeur), ce qui est quelque peu paradoxal et contredit l'image de dandy qu'il laissera à la postérité.


Lord Alfred Douglas, surnommé « Bosie », et Oscar Wilde.En 1878, il reçoit le Newdigate Prize pour son poème sur Ravenne. Il en profite pour créer le mouvement de l'Art pour l'Art.

Après l'obtention de son diplôme à Magdalen, Wilde retourne à Dublin, où il rencontre Florence Balcome, dont il s'amourache. Quand il apprend ses fiançailles avec Bram Stoker, Wilde lui annonce son intention de quitter définitivement l'Irlande.

Wilde s'installe à Londres en 1879 : séduisant, raffiné et subtil, il est fêté dans toute l'Angleterre. Il développe rapidement sa théorie de l'esthétisme et donne des conférences sur ce thème aux États-Unis. Il devient rédacteur en chef de The Womans' World. Il s'installe quelques temps à Paris.

En 1884, Oscar Wilde épouse Constance Lloyd avec qui il aura deux fils, Cyril et Vyvyan.

En 1886, il rencontre Robert Ross qui devient son amant et futur exécuteur testamentaire. La parution en 1890 du Portrait de Dorian Gray marque le début d'une célébrité littéraire.

En 1891, il rencontre Lord Alfred Douglas de Queensberry, s'en éprend et tous deux mènent une vie débridée en affichant en public leur homosexualité. Le père d'Alfred, John Sholto Douglas, marquis de Queensbury, désapprouve cette relation et provoque Wilde à plusieurs reprises. Cela entraînera le scandale Queensberry et un procès.


Le scandale Queensberry
Le marquis de Queensberry, père de Lord Alfred Douglas, avait demandé à Wilde de s'éloigner de son fils. Début 1895, il remet au portier du club Albermarle, l’un des clubs d’Oscar Wilde, sa carte de visite où il écrit :

« For Oscar Wilde posing as Somdomite »
« Pour Oscar Wilde, s’affichant comme So(m)domite. » (la mauvaise écriture du mot sodomite créa en anglais le mot somdomite)

Wilde décide alors de lui intenter un procès pour diffamation, qu'il perd ; le marquis se retourne contre Wilde, qui est condamné, en vertu d'une loi datant de 1885 interdisant l'homosexualité, à la peine maximale de deux ans de travaux forcés en 1895. Il séjourne dans différentes prisons dont la geôle de Reading où il écrit sa Ballade en 1898. Ses biens sont confisqués pour payer les frais de justice. Constance Lloyd, sa femme, se réfugie en Allemagne avec ses fils qui changent de nom (Holland). Durant son incarcération, il continue de recevoir la visite de Robert Ross, mais Alfred Douglas, pourtant la cause de ses malheurs, l'oublie.


Après sa libération de prison
En 1897, libéré, il quitte l'Angleterre pour la France, où il demeure quelques temps à Berneval, près de Dieppe en Normandie, sous le nom de Sébastien Melmoth, en référence au roman Melmoth the Wanderer (1820) de Charles Maturin, un des romans fondateurs du courant gothique en littérature. Maturin était par ailleurs le grand-oncle de Wilde.

Commence alors une période de déchéance dont il ne sortira pas et, malgré l'aide de ses amis, il finit ses jours dans la solitude et la misère. Oscar Wilde meurt d'une méningite, âgé de 46 ans, en exil volontaire à Paris, le 30 novembre 1900.

Il est enterré au Cimetière de Bagneux. En 1909 ses restes sont transférés au cimetière du Père Lachaise, à Paris.


Poèsie:

Ravenna (1878) : poème pour lequel est attribué le prix Newdigate
Poems (1881)
Poèmes en prose (1894) : publié dans The Fortnightly Review
The Sphnige (1894): court texte lyrique généralement associé avec poèmes en prose
The Ballad of Reading Gaol, long poème écrit durant son incarcération en 1897 et décrivant les derniers moments d'un condamné à mort.



Pièces de théâtre:

Véra ou Les Nihilistes (1880) : pièce de théâtre retirée de l'affiche la veille de la première
La Duchesse de Padoue (The Duchess of Padua) (1883) : première pièce de théâtre tirée à douze exemplaire en 1883, elle ne fut connue qu'après la mort d'Oscar Wilde
Salomé (1893) : pièce écrite pour Sarah Bernhardt en français; traduite en anglais par Lord Alfred Douglas, illustrée par Aubrey Beardsley (1894)
L'Importance d'être Constant (The Importance of Being Earnest) (1895)
La Sainte Courtisane, pièce de théâtre qui ne fut publié qu'en 1908 mais dont on pense qu'elle a été réalisée en 1893
Une tragédie florentine (A Florentine Tragedy), pièce de théâtre parue après la mort de Wilde en 1908
Un mari idéal (An Ideal Husband) (1895)
A Woman of No Importance (1894)
Lady Windermere's Fan (1892)


Romans et nouvelles:

Le Fantôme de Canterville (The Canterville Ghost) (1887) : publié dans The Court And Society Review
Le Crime de Lord Arthur Savile (Lord Arthur Savile's Crime) (1887): publié dans The Court And Society Review
The Model Millionaire (1887) : publié dans The World
Le prince heureux et autres contes (The Happy Prince and Other Stories) (1888)
Le portrait de Mr. W.H. (The Portrait of Mr. W.H.) (1889)
Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray) (1891) [lire en ligne]
A House of Pomegranates (1891) : second recueil de contes
L'éventail de Lady Windermere (Lady Windermere's Fan) (1893)

Essais:

Essais de littérature et d'esthétique
Nouveaux Essais de littérature et d'esthétique (1886 - 1887)
Derniers Essais de littérature et d'esthétique (ces trois volumes constituent son œuvre critique intégrale)
Intentions (1891) : recueil d'essais contenant Le Déclin du mensonge, Le Critique comme artiste et La Vérité des masques
L'Âme de l'homme sous le socialisme (The Soul of Man under Socialism), court essai publié en 1891 et défendant une vision individualiste dans un monde socialiste.

Autres

De Profundis écrit en prison (1897), version expurgée (1905), version intégrale corrigée (1962)
The Letters of Oscar Wilde (1960)
Epistola in Carcere et Vinculis ~ De Profundis (1905)
Teleny or The Reverse of the Medal (Paris,1893)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate74
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3451
Age : 59
Pseudo IG : Je ne joue pas
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Sam 13 Jan 2007 - 20:34

J'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epsilon

avatar

Masculin Nombre de messages : 422
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Sam 13 Jan 2007 - 22:08

Oui j'aime bien aussi, malheureusement aujourd'hui il est surtout connu pour ses aphorismes que par principe je trouve stupides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
127
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 774
Age : 44
Pseudo IG : 127
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Sam 13 Jan 2007 - 22:15

l'aphorisme n'est pas idiot en soit. Ce n'est généralement qu'une façon spirituelle d'énoncer une lapalissade. C'est la sagesse populaire qui l'est beaucoup plus en sortant de son contexte un trait d'esprit pour le transformer en vérité universelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epsilon

avatar

Masculin Nombre de messages : 422
Age : 34
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Sam 13 Jan 2007 - 22:29

Oui c'est ce que je voulais dire, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kjbac

avatar

Masculin Nombre de messages : 2649
Age : 40
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Sam 13 Jan 2007 - 23:51

Le portrait de Dorian Gray, un des mes bouquins préférés... avec High Fidelity de Nick Hornby et Penthouse aout 2003...

_________________
Parce que moi ça y est, j'ai les nerfs qui commencent à vriller ! Je vous montre : moi je bondis comme ça, et je vous arrive dessus en piqué diagonal. Et là c'est l'hymne à la cruauté, hein, un autel dressé au culte de la barbarie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sako

avatar

Masculin Nombre de messages : 2209
Age : 98
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Sam 13 Jan 2007 - 23:59

high fidelity très bon livre, tu as vu le film?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kjbac

avatar

Masculin Nombre de messages : 2649
Age : 40
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Dim 14 Jan 2007 - 0:01

Oui... j'ai bien aimé malgré les différences et le "déménagement" de l'action de Londres à New York. Wink

_________________
Parce que moi ça y est, j'ai les nerfs qui commencent à vriller ! Je vous montre : moi je bondis comme ça, et je vous arrive dessus en piqué diagonal. Et là c'est l'hymne à la cruauté, hein, un autel dressé au culte de la barbarie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sako

avatar

Masculin Nombre de messages : 2209
Age : 98
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Dim 14 Jan 2007 - 0:04

c'est le problème avec les adaptations, quand ils suivent pas le bouquin c'est un peu chiant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kjbac

avatar

Masculin Nombre de messages : 2649
Age : 40
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Dim 14 Jan 2007 - 0:06

Ah mais j'ai aimé quand même..... john cusack et jack black sont très bons.

_________________
Parce que moi ça y est, j'ai les nerfs qui commencent à vriller ! Je vous montre : moi je bondis comme ça, et je vous arrive dessus en piqué diagonal. Et là c'est l'hymne à la cruauté, hein, un autel dressé au culte de la barbarie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sako

avatar

Masculin Nombre de messages : 2209
Age : 98
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Dim 14 Jan 2007 - 0:16

oui oui j'avais bien compris, mais je comprend pas pourquoi ils n'ont pas suivi le livre.
J'aime jack black;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate74
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3451
Age : 59
Pseudo IG : Je ne joue pas
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Dim 14 Jan 2007 - 0:17

kjbac a écrit:
Le portrait de Dorian Gray, un des mes bouquins préférés...
moi aussi green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suigener
Invité



MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Sam 20 Jan 2007 - 21:11

Petite introduction de L'alchimiste de Paulo Coelho... tout le monde connaît l'histoire de narcisse?? Oscar wilde la termine d'une autre façon..[texte amélioré d'après mes souvenirs]
"à la mort de narcisse, les divinités des bois se retrouvèrent près du lac, et le trouvèrent transformé en une urne de larmes amères.. Pourquoi pleures-tu? demandèrent-elles au lac.
-Je pleure pour Narcisse, répondit-il.
-Il est vrai, qui mieux que toi pouvait voir sa beauté tous les jours..
-narcisse était donc beau? demanda le lac
-comment? tu ne le savais pas?
-Je pleure pour narcisse, répondit le lac, mais je ne savais pas que Narcisse était beau.. je pleure pour Narcisse car je pouvais voir, au fond de ses yeux, le reflet de ma propre beauté..."

Je trouve que ce passage résume bien deux choses.. tout d'abord que j'aime beaucoup Paulo Coelho au moins dans ses premiers bouquins, après il vire mystique (c'est un choix spécial^^)mais on s'en fout.. Et surtout que j'apprécie Oscar Wilde pour son rapport avec le Narcissime.. le Portrait de Dorian Gray en est une très bonne illustration Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pirate74
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3451
Age : 59
Pseudo IG : Je ne joue pas
Date d'inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Sam 20 Jan 2007 - 21:12

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Greg

avatar

Masculin Nombre de messages : 283
Age : 38
Pseudo IG : El Demontepeunos
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Oscar Wilde   Dim 21 Jan 2007 - 14:55

Je suis allais au théatre hier voir une piéce d' O.W.

C'etait L'importance d'être Constant

C'etait vraiement trés drole Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oscar Wilde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oscar Wilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Callistine Anya Hepson ? "Vise toujours la lune, Si tu rates tu atterriras parmi les étoiles..." (Oscar Wilde)
» 2006 - Ellowyne Wilde - Now, what ?
» 2008 - Ellowyne Wilde - Essential Ellowyne Too - Brunette
» 2010 - Ellowyne Wilde - Boo Who
» 2009 - Ellowyne Wilde - Essential Ellowyne Too - Raven

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum :: Public relations :: Arts :: Littérature-
Sauter vers: